Ontario

 

Premier ministre

Doug Ford

Parti progressiste-conservateur de l’Ontario

Gouvernement majoritaire élu le 7 juin 2018

 

 

Ministre responsable du transport collectif

  • Caroline Mulroney (Transports)
  • Laurie Scott (Infrastructure)
  • Kinga Surma

Annonces de financement et de programme

Budget 2019
Le gouvernement a déposé un premier budget comprenant plusieurs mesures qui toucheront l'industrie du transport collectif. Bien que la grande majorité de ces mesures aient déjà été annoncées, le document officialise la vision du nouveau gouvernement progressiste-conservateur concernant le transport en commun en Ontario.


Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu des mesures liées au transport en commun présentées dans le budget:


Taxe sur l'essence de l'Ontario

  • La province a annulé l'augmentation prévue du financement de la taxe sur l'essence de deux à quatre cents et le gouvernement consultera les municipalités au cours des prochains mois pour examiner le programme et identifier les «possibilités d'amélioration».

Plans d'expansion dans la région du Grand Toronto

  • La province a décrit cinq grands projets de transport en commun dans la région du Grand Toronto d'une valeur estimée à 28,5 milliards. Sur ce total, la province envisage d'engager 11,2 milliards de dollars, soit plus de 35% du coût total du projet.

Transfert du métro de la CTT 

  • Un projet de loi sera introduit à Queens Park lors de la session de printemps afin de transférer la responsabilité de toutes les extensions de métro et des nouvelles lignes vers la province.

Autres projets d’immobilisations

  • Le gouvernement a également souligné son investissement de 1,2 milliard de dollars dans la phase 2 du train léger d’Ottawa, ainsi que d’un milliard dans le projet de train léger à Hamilton.
  • Un projet de réaménagement de la Place de l’Ontario à Toronto, probablement lié au futur terminus de la Ontario Line, a également été annoncé.

Laissez-passer étudiant

  • Tel qu'annoncé précédemment, les étudiants de l'Ontario auront une capacité accrue de se soustraire à leurs frais de scolarité. Bien que les accords de laissez-passer de transport en commun existants soient exemptés de cette nouvelle règle, les futurs accords de passage d'étudiants seront soumis à cette clause de désabonnement.

GO Transit

  • Le budget prévoit de nombreux changements au service de GO Transit, notamment une étude de faisabilité du service de restauration dans les trains et des options de vente au détail dans les gares.
  • Le budget décrit l’approche du gouvernement en matière de développement axée sur le transit et axée sur le marché pour les investissements. Ils cherchent à exploiter l'espace situé au-dessus des stations de transport en commun, comme dans les nouvelles stations GO de Mimico et Woodbine.