Blogue

De jeunes usagers, de grands avenirs

Metrolinx

Le programme Kids GO Free de GO Transit vise à accueillir les plus jeunes clients afin qu’ils puissent profiter du transport collectif longtemps après qu’ils sont devenus adultes.

Il y a certains premiers souvenirs universels que la plupart des adultes conservent en toute sécurité, au fond d’eux-mêmes.

Le son du camion de crème glacée circulant dans le quartier et les grognements des parents qui se dépêchent pour trouver suffisamment de monnaie. La vue de ce cadeau d’anniversaire que vous rêviez de recevoir. Le toucher d’un premier animal de compagnie que vous n’étiez pas vraiment autorisé à faire monter dans votre lit, mais qui dormait habituellement là.

Et, bien sûr, un voyage en autobus ou en train, au cours duquel vous n’étiez pas assez grand pour regarder par la fenêtre.

Il y a de la magie et de l’aventure dans ces souvenirs – et ces voyages.

Les déplacements dans le transport collectif ne sont pas seulement un rite de passage pour des générations d’enfants. Ces déplacements en train et en autobus pendant lesquels les enfants sont assis à côté d’un parent ou d’un grand-parent, tout excités, sont habituellement les premières fois où les jeunes commencent à comprendre l’aménagement et les connexions des rues et des collectivités situées bien au-delà des leurs.

C’est là que se dévoile le monde entier aux yeux des enfants.

GO Transit comprend le potentiel qu’offrent ces premiers déplacements à ses plus jeunes clients.

En mars, le p.­d.g. de Metrolinx, Phil Verster, a annoncé qu’un projet pilote couronné de succès mis en oeuvre l’an dernier – qui permettait aux enfants de 12 ans et moins de circuler gratuitement sur la ligne de Barrie – deviendrait une pratique à l’échelle du réseau GO Transit.

Les grands-parents pouvaient amener leurs petits-enfants dans un musée lors d’une journée de congé de l’école ou les parents pouvaient plus facilement se permettre d’amener leur progéniture dans une piscine située deux collectivités plus loin. L’exploration urbaine, les enfants à la remorque, devenait soudainement plus économique et moins stressante.

Le grand changement ciblant les petits, annoncé à temps pour permettre aux familles de se déplacer pendant le congé du mois de mars, a été rapidement acclamé en tant que solution gagnante dans les médias sociaux. Dans des messages souvent présentés tout en majuscules, de nombreux parents ont affirmé avec enthousiasme que le programme offrait des possibilités et permettait aux familles de faire des économies qui serviraient à d’autres fins.

Un événement de lancement à la gare Union a vu défiler un nombre constant d’enfants désireux de poser aux côtés de la mascotte GO Bear et de parents ravis de parler d’un programme qui a facilité les déplacements des familles et les a rendus plus économiques.

Peu après l'annonce du programme, la personnalité de la radio et de la télévision de Toronto, Taylor Kaye, qui présente souvent des chroniques avec ses jeunes filles, a rédigé ce gazouillis : « Nous aimons les déplacements GRATUITS! »

Kevin Forget, ancien radiodiffuseur devenu coordonnateur des relations avec les médias à Ontario Travel, a rédigé le gazouillis suivant à ses quelque 16 000 abonnés : « C'était la première fois que mes garçons prenaient le train de GO. C’est GRATUIT pour les enfants de 12 ans et moins!

Ces gens font partie d’un groupe de parents qui ont bénéficié de déplacements plus harmonieux dans la grande région du Golden Horseshoe. Les enfants voyagent déjà gratuitement dans le réseau d’UP EXPRESS et de la TTC.

« Nous savons que c’est beaucoup plus que de déplacer des enfants du point A au point B, affirme Mark Childs, directeur du marketing à Metrolinx.

L'énergie observée au lancement de l’événement à la gare Union et provenant de tous les messages de réseaux sociaux que j'ai suivis a été très excitante pour les parents et les enfants - dont certains se déplaçaient dans le réseau de GO pour la première fois. »

Il ajoute que cela laisse une première impression du transport collectif durable et représente un investissement important dans l'achalandage futur.

D’après Childs, la recherche et les résultats de l’essai mené sur la ligne de Barrie ont révélé qu’il s’agit d’une idée qui bénéficierait tant aux familles qu’à GO Transit. L’essai a donné lieu à une augmentation de 17 % de l’achalandage la fin de semaine, ainsi qu’une augmentation de 7 % les jours de semaine.

En outre, l’initiative rend le transport collectif plus accessible à un plus grand nombre de familles, ce qui offre un monde de possibilités de nouveaux déplacements.

Le fait que les enfants utilisent et comprennent les avantages du transport collectif aujourd’hui les incitera à devenir des usagers actifs et des champions des trains et des autobus lorsqu’ils deviendront adultes.

L’aventure commence la première fois qu’un enfant – et une famille – monte sur une plate-forme d’autobus ou de train.

Il s’agit de susciter l’enthousiasme des jeunes à l’égard de GO, ce qui augmente le service qui leur sera offert dans l’avenir, et d’inciter les adultes à envisager de nouvelles raisons d'effectuer leurs déplacements suivants dans le réseau de GO.

Il s’agit également de créer ces premiers souvenirs qui nous mèneront vers l’avenir que nous aurons en tant qu’adultes.

Ajouter un commentaire