Temple de la renommée

Souligner les contributions de toute une vie et les carrières dans le domaine du transport en commun

Prix W.G. Ross pour l'œuvre de toute une vie

Nommé en l'honneur du premier président de l'ACTU (1904­-1906), le prix W.G. Ross pour l'œuvre de toute une vie, un honneur prestigieux dans le secteur du transport collectif, est remis à une personne qui s'est impliquée de façon exceptionnelle dans la promotion et la pratique du transport collectif au Canada. Le prix reconnaît les efforts exceptionnels et constants fournis par un employé ou un défenseur du transport collectif qui a un minimum de 25 ans de service et qui, par son dévouement et son engagement, a permis à l'industrie du transport collectif dans son ensemble de progresser et de s'améliorer. Les lauréats du prix W.G. Ross deviennent membres du temple de la renommée de l'ACTU.


 Gillespie, Eric (2016)

 Eric Gillespie travaille dans le secteur du transport collectif depuis près de    30 ans. Il a considérablement contribué à l’amélioration et à la promotion du  transport en commun au Canada, de nombreuses façons.

 À titre de directeur du transport en commun, Eric est responsable de la  prestation de services de transport collectif sécuritaires, fiables et axés sur la  clientèle dans la région canadienne de Waterloo, qui est en croissance rapide. Eric a géré une importante expansion des services dans la région de Waterloo. Depuis son arrivée à GRT en 2004, l’achalandage a augmenté de plus de 12 millions de déplacements de client par année et Grand River Transit a ajouté 250 000 heures de services de transport en commun additionnelles. De plus, Eric a appuyé le lancement des programmes U-Pass à l’Université de Waterloo et à l’Université Wilfrid­Laurier, ce qui a eu une incidence sur plus de 45 000 étudiants à temps plein. Simultanément, sous le leadership d’Eric, la fiabilité du service s’est améliorée de 99 % et la conformité

À titre de directeur général de la St. Catharines Transit Commission, où il a travaillé de 1987 à 2004, Eric était chargé de la prestation des services de transport en commun à St. Catharines. Il a élargi le système grâce à des opérations sous contrat dans les municipalités avoisinantes. Il a joué un rôle essentiel dans la création d’un carrefour régional du transport collectif à l’Université Brock, afin de créer des correspondances de service avec les trois agences de transport en commun de la région.

Eric est arrivé à Grand River Transit en 2004, juste quelques années après la création de l’agence, qui résulte de la fusion des activités de Cambridge Transit et de Kitchener Transit. Le nouveau service de transport en commun régional a dû relever des défis de taille liés à la sécurité du parc de véhicules, à la responsabilisation du rendement et au service à la clientèle.

L’impact d’Eric sur le transport public au Canada va bien au-delà de son expérience professionnelle des agences de transport en commun. Eric est membre du comité exécutif de l’ACTU depuis 1998 et a exercé la fonction de vice-président - Finances pendant cinq ans. Il est également le président du conseil de l’ACTU qui a été le plus longtemps en place, occupant le poste de 2001 à 2004. Au cours du mandat d’Eric, l’ACTU a commencé à se concentrer sur la sensibilisation, à l’échelle fédérale, des besoins du transport en commun en matière de financement, à une époque où on considérait que le transport en commun était de compétence municipale.

Eric est également un des membres fondateurs du Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC) et agit actuellement en qualité de trésorier au sein de l’organisme.


Junca-Adenot, Florence (2015)

Florence Junca-Adenot mène depuis près de 40 ans une carrière remarquée dans le domaine de la gestion publique et de l'enseignement universitaire. Passionnée par les enjeux reliés au développement des villes, elle s'intéresse à la dynamique de croissance urbaine et à la gouvernance. Sa vie professionnelle est marquée par deux domaines qui sont interdépendants : les transports collectifs et l'urbanisme. Bien avant que les TOD (transit-oriented developments) ne soient connus et soutenus par les décideurs, elle avait compris l'importance de mettre en relation ces deux concepts qui influencent la vitalité économique et la qualité de vie des villes.

Première PDG de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), c'est elle qui le met en place et le développe, en concertation avec les instances gouvernementales et municipales, les partenaires en transport et les milieux associatifs. Durant son mandat, les transports collectifs connaissent une relance importante, chiffrée à + 10 % en 8 ans. Ses années à la tête de l'AMT sont marquées par l'innovation et la concertation : le 1er plan stratégique, une politique tarifaire métropolitaine (TRAM), relance des trains de banlieue, programmes employeurs, etc.

Forte de son expérience approfondie des transports collectifs, en 2004 elle devient professeur en études urbaines. Elle publie des articles, organise et anime de nombreux colloques, conférences et séminaires sur l'avenir des villes. Elle agit à titre d'experte conseil sur plusieurs dossiers concernant les transports et la planification urbaine.

Femme visionnaire, passionnée, intègre, dévouée à la cause des transports collectifs et de l'urbanisme, estimée par ses pairs, elle est une travailleuse infatigable pour faire avancer les dossiers qui lui tiennent à cœur.


Photo of Penny Williams

Williams, Penny (2014)

En 1990, après avoir occupé des postes de direction pendant 21 ans dans l'industrie pharmaceutique, Penny Williams a quitté le secteur privé et a entrepris une carrière chez Transit Windsor. Elle a d'abord été embauchée comme directrice financière et vers la fin de 1996, comme directrice générale intérimaire. En 1998, elle a été nommée au poste de directrice générale. Les années 1990 se sont avérées très difficiles pour Transit Windsor. La Ville de Windsor dans son ensemble se relevait d'un ralentissement économique combiné à des problèmes de transport collectif dus à des coupures dans le financement provincial et fédéral. Grâce à l'expérience financière éprouvée et solide de Mme Williams en tant que comptable agréée, celle-ci a su établir et maintenir avec succès un réseau de transport à Windsor robuste et durable. Son leadership a permis de développer une équipe de professionnels dans le domaine du transport en commun qui ont suivi ses traces. Ils ont bâti sur la collaboration, le partenariat et les idées novatrices. Penny devient la présidente du conseil d’administration de l’ACTU de 2006 à 2008.


Profile Photo of John Allain Allain, John (2014)

John a commencé sa carrière en tant que directeur général de Codiac Transit à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en août 1980. Il est demeuré à ce poste pendant 32 ans avant de prendre sa retraite en 2012. Au cours de ses premières années, John a développé des ententes de service visant à étendre la zone desservie par le réseau de transport afin d'y inclure les collectivités éloignées de Dieppe et de Riverview, et il a amélioré le service en lançant un service de nuit, un service les dimanches et des circuits express. Sous sa direction, un service de transport accessible a été lancé ainsi que de nombreuses initiatives du service à la clientèle, telles que des supports à vélo, Wi-Fi, un prolongement du programme d'abris-bus de même qu'un GPS et un logiciel de conformité aux horaires destiné à accroître la fiabilité du service auprès des clients. Le changement de nom de Codiac Transpo et la taille du réseau de transport a plus que quadruplé durant son mandat. John avait une vision pour le transport collectif et a travaillé sans relâche pour faire avancer son rôle et pour influencer les décideurs à faire de Codiac Transit ce qu'elle est aujourd'hui. John était président du conseil d’administration de l’ACTU en 1996-­1997 et a représenté l’Association à la table fédérale des transports sur le changement climatique, dans le cadre du Protocole de Kyoto, de 1998 à 2000. Cette table a été le précurseur du rôle de l’ACTU en matière d’affaires gouvernementales et de défense des intérêts au gouvernement fédéral. Dix ans plus tard, John a présidé le groupe de travail sur le transport sécuritaire, qui a formé un partenariat avec Transports Canada pour élaborer des évaluations du risque pour la sûreté et des plans de mise en œuvre pour les petits réseaux de transport de toutes les régions du pays, en misant sur ce qui, à l’époque, était devenu une relation solide avec Transports Canada.


Photo of Gary McNeilMcNeil, Gary (2013)

En tant que président de GO Transit, une division de Metrolinx, Gary McNeil était à la tête de la société et contribue au leadership global et aux orientations stratégiques de Metrolinx. Gary possède plus de 35 ans d'expérience au sein de l'industrie du transport, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Son expérience de gestion comprend la planification, la conception et la gestion de projets de construction, tels que le projet de prolongement de la ligne de métro Sheppard de la Toronto Transit Commission (TTC) et le projet d'agrandissement du réseau de transport rapide, le SkyTrain ainsi que le service rapide par bus de Vancouver et le Terminal 3 de l'aéroport international Pearson de Toronto. Il a siégé au Comité exécutif de l'ACTU à titre de vice-président, Services techniques ainsi qu’au conseil d'administration de l'APTA. Il a représenté également les réseaux de transport collectif canadiens auprès du conseil d'administration de l'UITP et était membre du programme de recherche en coopération sur les transports en commun et du comité de sélection des projets de recherche de l'US Transportation Research Board.


Photo of Al CormierCormier, Al (2012)

Al Cormier a mené une longue carrière dans le domaine du transport, notamment au ministère des Transports de l’Ontario, où il a occupé des postes en ingénierie de la circulation et en gestion du transport en commun, et à l’Association canadienne du transport urbain, où il a exercé la fonction de directeur exécutif pendant 18 ans, avant de prendre sa retraite en 1997. Pendant le mandat d’Al, l’ACTU a pris de l’expansion, passant d’une petite équipe organisant des congrès à une association à multiples facettes élaborant des programmes de recherche, de formation et de relations gouvernementales, et comprenant une structure en comités qui engage ses membres à l’égard des sujets de leur choix. Dans les années qui ont suivi sa carrière à l’ACTU, Al a géré le Centre du transport durable, qu’il a fondé en 1995, ainsi que Mobilité électrique Canada, qu’il a également fondée en 2005. Il participait activement dans la Société Canadienne des Directeurs d’Association, y compris en tant que président de la division torontoise. 


Photo of Ed DowlingDowling, Ed (2012)

Ed Dowling, considéré par un grand nombre de personnes comme le « père de Mississauga Transit », a entamé sa carrière en transport au sein de l’industrie des autobus scolaires. En effet, à 21 ans, il travaillait au sein d’une entreprise familiale d’autobus scolaires et nolisés. En 1966, il est devenu directeur de la division des autobus scolaires de Mississauga de Charterways, qui est officiellement devenu Mississauga Transit en septembre 1969 et dont Ed Dowling était le directeur. En mars 1973, Dowling a quitté Charterways pour mettre sur pied Bramalea Dial-a-Bus dans le canton de Chinguacousy – le premier service du genre en Ontario. En janvier 1974, au moment de la fusion avec la nouvelle ville de Brampton, ce service a été intégré à Brampton Transit. Dans la foulée de la création de la ville de Mississauga en 1974, le conseil a approuvé un rapport visant à acquérir les services de transport en commun de Charterways et à créer un service de transport en commun relevant du directeur de la ville. Dowling a orienté la croissance de Mississauga Transit de septembre 1969 à décembre 1973, sous le nom de Charterways, puis sous le nom de la ville de Mississauga, de décembre 1973 jusqu’à son départ à la retraite en 1998. Ed a été président de l’ACTU en 1989­-1990.


Gratton, Georges (2012)

Gestionnaire dans les secteurs privés et publics depuis sa graduation dans le domaine du génie industriel en 1968, et en génie des transports en 1977, Georges devient le spécialiste en logistique des transports. Il a oeuvré au niveau du transport collectif, de l'industrie ferroviaire, du transport des marchandises et de la distribution. Tout au long de sa carrière, il a proposé et implanté avec ses équipes des mesures novatrices en gestion et en mesures d'exploitation par des stratégies d'optimisation des infrastructures, des ressources humaines, financières et matérielles en logistique et en transport. Georges a été consultant chez Roche et à la STM, à Montréal, et directeur général de la Société de transport de l'Outaouais (STO), d’où il a pris sa retraite en 2006. Depuis, il est revenu à la STM en qualité de conseiller principal, tout particulièrement pour appuyer l’évolution et la mise en place du système de paiement au moyen de la carte à puces OPUS. Georges a été p.-d. g. par intérim de l’ACTU en 1997-­1998 et président du conseil d’administration en 1998­-1999.


Photo of Larry DucharmeDucharme, Larry (2011)

Larry Ducharme s’est joint à la London Transit Commission en 1978. Pendant son mandat, il a occupé un grand nombre de postes, dont celui de directeur financier et de directeur de l’administration responsable des ressources humaines, de la technologie de l’information et du service de transport adapté. Larry est devenu directeur général de la LTC en 1998. Il est membre fondateur de l’Ontario Community Transportation Association et a été le premier trésorier de l’organisme pendant plusieurs années. Il est devenu membre du conseil de l’ACTU à la fin des années 1990, a été président du comité régional de l’Ontario, membre du comité de vérification et président du comité des ressources appuyant les représentants du transport collectif au sein du comité d’élaboration des normes du transport. Dans ces fonctions, Larry a constamment défendu le transport collectif, s’est assuré que les changements législatifs étaient pratiques et réalisables, et a dirigé de nombreuses initiatives visant à assurer la prestation sécuritaire, abordable et efficace des services de transport collectif en Ontario et à l’échelle du Canada.


Angus McIntyreMcIntyre, Angus (2010)

Angus McIntyre s’est intéressé au transport collectif pendant toute sa vie. À l’âge de 21 ans, il a entamé sa carrière en tant que chauffeur de trolleybus à Vancouver et a pris sa retraite en 2010, après presque 41 ans de service. Angus est un des membres fondateurs du Transit Museum Society of Vancouver, un groupe qui se consacre à la préservation du patrimoine du transport en commun, et continue à conduire des autobus d’époque dans le cadre d’événements communautaires.


Drolet, Ron (2009)

Après 30 ans de service dévoué dans le domaine du transport collectif en Colombie­-Britannique, Ron Drolet, vice­-président de la planification à BC Transit, a pris sa retraite en avril 2009. Considéré par tout un chacun comme étant la « voix du transport collectif en Colombie-Britannique », Ron a mené une carrière qui s’étend sur des années de croissance constante et importante de l’agence de transport en commun provinciale, depuis ses débuts en tant qu’administration de transport urbain. Ron a doté de nombreux postes à BC Transit, notamment ceux de planificateur et de directeur du programme des réseaux municipaux, et des postes de cadre en planification, marketing et exploitation, et, récemment, de premier vice­-président et secrétaire d’entreprise. Avant d’œuvrer à BC Transit, il a travaillé pendant cinq ans au gouvernement fédéral, à Ottawa, au sein du département d'État chargé des Affaires urbaines. Ainsi, Ron a été un pionnier de l’engagement du gouvernement fédéral à l’égard des questions urbaines et a préparé une série d’études qui servent à soutenir l’élaboration des étapes initiales d’un programme national de soutien du transport urbain.  


Photo of Desmond LiggettLiggett, Desmond (2009)

Desmond (Dez) Liggett a servi au sein de l’industrie du transport collectif de l’Ouest du Canada pendant 34 ans. Entamant sa carrière à Edmonton Transit en 1974, Dez a accepté le poste de directeur du transport collectif de St. Albert en 1986. Au cours de sa carrière à St. Albert, et en raison de son influence, la collectivité a concrétisé des réalisations importantes. Le réseau de St. Albert a été le premier dans l’Ouest du Canada à mettre en service des autobus articulés de 18 mètres et le premier réseau canadien à exploiter des autobus à plancher bas accessibles en fauteuil roulant sur des circuits fixes réguliers. En outre, Dez a considérablement contribué aux activités du chapitre des provinces et des territoires des Prairies de l’ACTU. Il a été secrétaire trésorier, vice-président et président, et le travail qu’il a exécuté pour établir un chapitre viable et productif a assuré l’exploitation d’une organisation dynamique qui contribue efficacement à l’industrie du transport collectif dans l’Ouest du Canada.


Pellegrino, Pat (2008)

Depuis de nombreuses années, Pat Pellegrino s'était engagé à offrir des services de transport adapté aux Calgariens. À titre de directeur général et chef de la direction de Calgary HandiBus pendant plus de 17 ans, poste qu'il a quitté en avril 2008 au moment de sa retraite, Pat a été un phare dans l'aménagement de Calgary HandiBus pour en faire un important fournisseur de services de transport aux Calgariens à mobilité réduite. Le service s'est taillé une solide réputation et il effectue aujourd'hui plus de 1 800 déplacements par jour dont bénéficient quelque 19 000 Calgariens inscrits auprès du service Access Calgary de Calgary Transit, en plus d'offrir un service aux enfants à mobilité réduite d'âge préscolaire. L'engagement de Pat à offrir un excellent service de transport public déborde le cadre de son travail au sein de Calgary HandiBus. Pat a été membre du comité exécutif de l'ACTU de 1999 à 2002; membre du conseil d'administration de l'ACTU de 1994 à 2002, en plus de faire partie des comités des prix et du transport accessible. Il a joué un rôle essentiel au moment du remaniement des programmes des prix de reconnaissance de l'ACTU en 2001 et 2002. Il a également siégé au comité consultatif du gouvernement de l'Alberta sur la libre circulation afin de promouvoir la libre circulation de toutes les personnes. Son énergie et son engagement personnel envers les citoyens de Calgary, surtout les personnes à mobilité réduite, on fait de lui une véritable source d'inspiration aux yeux de tous ceux et celles qui entrent en rapport avec lui.


Photo of Daniel CôtéCôté, Daniel (2007)

Directeur exécutif des grands projets à la STM, Daniel Côté a pris sa retraite en octobre 2007, après 34 années de service voué à l’ingénierie, à l’entretien, à l’assurance de la qualité, à l’approvisionnement et à la gestion de projets. Sa carrière distinguée a été marquée par une approche disciplinée, une capacité de gérer des situations complexes, une ouverture au changement et la création d’une structure de gestion de projets unique à la STM. Daniel a permis de concrétiser de nombreuses réalisations, dont les suivantes : la mise en œuvre de l’ingénierie de l’entretien et de l’exploitation; le programme du métro visant à renforcer la sécurité opérationnelle; la remise en état des voitures de métro MR-63; le programme Réno-Systèmes; le prolongement du métro vers Laval; et enfin, la mise en place d’un nouveau système de vente et de perception des droits de transport. Daniel est généralement reconnu comme un cadre expérimenté qui s’est consacré à rehausser les normes de qualité et de rendement. Grâce à l’esprit d’équipe qu’il a favorisé, Daniel a eu une très grande influence sur le développement du transport collectif à Montréal.


Photo of Daniel DupuisDupuis, Daniel (2007)

Daniel Dupuis a commencé sa carrière à la CTCUQ, à Québec, à titre d’analyste du transport, devenant seulement le deuxième diplômé universitaire à travailler dans la branche du transport en bénéficiant des conseils de son mentor, Liguori Hinse. Lorsque Daniel a débuté, les horaires d’autobus et les affectations des chauffeurs étaient préparés à la main et transcrits par des dactylographes. L’entreprise ne possédait même pas d’ordinateurs. Daniel a communiqué avec un ami spécialiste d’ordinateurs qui terminait sa thèse de doctorat et a progressivement mis en place des logiciels pour planifier, gérer et attribuer les horaires des chauffeurs. Ainsi, le monde des opérations du transport collectif a connu une petite révolution technologique, puisque l’exploitation des techniques de recherche et des outils informatiques, auparavant réservée aux laboratoires universitaires, était désormais mise en pratique. Daniel a d’abord été promu chef des programmes de service, puis directeur adjoint de la branche du transport. Plus tard, il a été chargé de toutes les activités associées à la branche du transport de ce qui est devenu le Réseau de transport de la Capitale (RTC).


Photo of Helen McLaren McLaren, Helen (2007)

Helen McLaren, qui a pris sa retraite après 26 années de service, a été une pionnière, puisqu’elle a été la première, et à une époque, la seule employée affectée au transport adapté à la ville de Hamilton. Elle a été témoin de la croissance de l’entreprise, dont le nombre de déplacements de personnes handicapées a dépassé la marque des 500 000 par année. D’un calme, d’une attention et d’une courtoisie infaillibles, Helen était le principal point de contact avec les passagers et a aidé des milliers de personnes à utiliser le service. Chaque passager se sentait spécial auprès d’Helen et cette dernière a été patiente en guidant et en éduquant les passagers qui s’efforçaient de comprendre le service. Il n’y avait pas de meilleure ambassadrice qu’Helen, car ses connaissances approfondies et ses nombreux contacts lui permettaient de résoudre les problèmes les plus difficiles. Jour après jour, Helen s’est avérée un exemple parfait d’excellence du service à la clientèle.


Photo of Ken FosterFoster, Ken (2006)

Ken Foster a été le directeur du Syndicat uni du transport – Conseil canadien. Établi en 1982, le Conseil canadien du SUT était l’autorité et la voix de niveau supérieur du syndicat au Canada à l’égard des questions telles que la législation, les politiques, l’éducation, la santé et la sécurité, le bien-être collectif et le bien-être culturel. À titre de directeur canadien, Ken a participé à de nombreuses collaborations avec l’ACTU au fil des ans, notamment en exerçant la fonction de coprésident du Conseil canadien du transport de passagers pendant de nombreuses années. En sa qualité de directeur du Conseil canadien, Ken a toujours travaillé dans l’intérêt des dirigeants et des membres du SUT, mais a également joué un rôle essentiel pour reconnaître et promouvoir les objectifs communs des parties patronales et syndicales du secteur du transport en commun. Grâce à son leadership et à son dévouement, il a gagné le respect des dirigeants du domaine du transport collectif de tout le pays.


Photo of John BonsallBonsall, John (2005)

John Bonsall est un des défenseurs du transport collectif les plus en vue au Canada. Il a occupé, pendant plus de 20 ans à Ottawa, des postes de cadre au gouvernement régional et à OC Transpo. Il a d’ailleurs été directeur général d’OC Transpo, où il a fait passer la croissance de l’achalandage de 45 à 85 millions de déplacements par année. Pendant son mandat, John a exercé le leadership qui a mené à la mise en place du fameux Transitway d’Ottawa. Après avoir quitté OC Transpo pour prendre sa retraite, John est devenu président de McCormick Rankin International, où il a partagé ses connaissances des services rapides par bus (SRB) à l’échelle mondiale. Il a quitté McCormick Rankin après une carrière de 40 ans, au cours de laquelle il a été un maître d’œuvre du transport collectif au Canada et dans le monde. John a été président de l’ACTU en 1990-1991.


Elie FalluFallu, Élie (2005)

L’engagement d’Élie Fallu à l’égard du transport collectif et du transport durable est exceptionnel. À titre de maire de Sainte-Thérèse et de président du CIT des Basses-Laurentides and Laurentides, il a été vice-président de l’Association des CIT (ACIT) de 1996 à 1999 et président de l’organisme de 1999 à 2005. L’ACIT représentait 12 réseaux de transport collectif dans la deuxième couronne de la région de Montréal. Élie Fallu a été un pionnier en faisant rapidement la promotion de l’intégration modale. Il a été un des premiers représentants élus à comprendre la relation entre le transport collectif et le développement socio-économique, et a considérablement influencé le développement des trains de banlieue autour de la région métropolitaine de Montréal, qui a permis d’instaurer des modèles de déplacements plus souples dans la banlieue lointaine et a influé sur le développement économique métropolitain. Grâce à sa participation aux activités du ministère des Affaires municipales du Québec, M. Fallu a influencé la législation provinciale de 1983 réglementant l’Association des CIT et les OMIT, garantissant ainsi le rôle des municipalités dans l’organisation du transport en commun. Élie a été un véritable maître-d’œuvre du transport collectif dans les cadres urbains à faible densité.


Irwin, Robert (Bob) (2005)

Lorsqu’il travaillait à BC Transit, Bob Irwin a mené un organisme qui a réalisé un grand nombre de jalons, dont les suivants : la mise en service des premiers autobus à deux étages à plancher bas en Amérique du Nord; l’acquisition des premiers autobus de hybrides au Canada; le programme « U­Pass » dans l’Ouest du Canada; l'exploitation à l'interne des services d’autobus communautaires à des coûts concurrentiels à ceux des transporteurs privés; et un grand nombre d’initiatives en partenariat visant à attirer l’investissement et les ressources, et à augmenter le soutien communautaire à l’égard du transport collectif. À Calgary Transit, les réalisations de Bob comprennent notamment les expansions du réseau C-Train, la croissance rapide du programme d’autobus communautaires de Calgary, qui a connu un énorme succès, et l’augmentation considérable de l’achalandage de Calgary Transit. En plus d’avoir été président de l’ACTU, Bob a effectué deux mandats à titre de vice-président des membres canadiens du Comité exécutif de l’APTA. Après avoir pris sa retraite, Bob a été conseiller stratégique chez Nova Bus et commissaire de la South Coast BC Transportation Authority (TransLink).


Photo of Rick BorlandBorland, Rick (2004)

À partir de 1980, Rick Borland a travaillé au service de la Ville de Winnipeg, à la direction des Services de transports en commun jusqu’à sa retraite en octobre 2004. Rick a commencé sa carrière à la Ville de Winnipeg en 1971. À la suite d'une restructuration majeure de Winnipeg Transit, il a été nommé directeur des transports en commun, en 1980. Rick a apporté des changements importants et donné une orientation à long terme aux transports en commun de Winnipeg, soit durant près de 25 ans. Plus important encore, Rick a été un bon ami et un mentor pour tous ceux avec qui il a travaillé. Il a su gagner l'admiration, la confiance et le respect de tout le secteur canadien des transports en commun. Avec la sérénité qu'on lui connaît, Rick a apporté une contribution importante aux transports collectifs au Canada. Au cours de sa carrière, il a toujours fait preuve d'une grande intégrité, de créativité et de lucidité. Rick a largement contribué à faire de Winnipeg un milieu de vie encore meilleur.


Photo of Ray CorleyCorley, Ray (2004)

Raymond Corley, surintendant retraité de la conception et du développement du service de l’équipement de la Toronto Transit Commission, était respecté et admiré par un grand nombre de personnes de l’industrie du transport collectif, en raison de sa vaste connaissance du secteur. Au cours de sa carrière à la TTC, soit de 1974 à 1989, Ray a joué un rôle essentiel dans la conception et le développement de la plus grande partie du parc des tramways et des métros de la TTC. Avant de se joindre à la TTC, il a travaillé à la Canadian General Electric Company, où il concevait du matériel de propulsion pour les trolleybus et les voitures de métro. Après avoir quitté la TTC pour prendre sa retraite, Ray a été conseiller dans le domaine du transport collectif pendant de nombreuses années. La préservation du patrimoine de la TTC a été son activité parallèle personnelle pendant de nombreuses décennies. Ses archives privées sur l’équipement et l’exploitation ferroviaires et de transport collectif constituent une des collections de photos, de documents et d’articles les plus complètes qui soient. Ray s’est éteint en septembre 2003 à l’âge de 77 ans.


Photo of Jan Den OudstenOudsten, Jan Den (2004)

Jan Den Oudsten a quitté en 2004 la présidence du Conseil d'administration de New Flyer Industries. Son départ à la retraite marque la fin d'une longue carrière durant laquelle il a apporté une contribution majeure au secteur mondial des transports en commun. Jan a fait l'acquisition de New Flyer en 1986 et appliqué la technologie européenne des planchers surbaissée au marché nord-américain, avec ses nouveaux autobus de 40 et de 60 pieds. De plus, il a été parmi les pionniers de la technologie des piles à hydrogène et le premier à présenter un autobus articulé hybride diesel-électrique. En 1999, Jan a mis au point l'Invero, nouvel autobus à la fine pointe de la technologie. Sous sa direction, New Flyer a étendu ses activités. En 2002, la compagnie employait quelque 2 000 employés et livrait 1 304 autobus. Jan apporte des changements importants dans le marché des autobus urbains, pour faire en sorte que tous les passagers puissent utiliser les services de transport collectif d'aujourd'hui.


Photo of Liguori HinseHinse, Liguori (2004)

Liguori Hinse est un professionnel des transports renommé qui a acquis une vaste expérience du transport collectif à la STCUM (1971-1972) et à la STCUQ (1972-1987), où il a occupé plusieurs postes, dont celui de directeur général. Il a plus tard poursuivi sa carrière au ministère des Transports du Québec à titre de sous-ministre adjoint et directeur général. Avant de prendre sa retraite à l'automne 2004, il était sous-ministre adjoint, Direction générale de Montréal et de l'Ouest. Lorsqu'il oeuvrait au sein de la STCUM et de la STCUQ, il s'est fait l'ardent défenseur des transports en commun, en soutenant fermement l'ACTU et ses activités au Québec.


Varden, Dennis (2004)

Dennis Varden a fait ses débuts chez General Motors du Canada à l'usine d'assemblage d'autobus General Motors de Saint Eustache en 1981, où il a occupé différents postes de gestion dans le service après-vente, l'équipement et l'exploitation. En octobre 1988, il devenait directeur régional des ventes, poste qu'il a occupé jusqu'à sa retraite, après avoir travaillé avec la General Motors et les propriétaires successifs de l'entreprise de fabrication d'autobus urbains, MCI et Nova Bus, une division de Volvo. Au cours de sa carrière, Dennis a créé de solides liens de coopération et d'amitié avec un grand nombre de membres du secteur des transports en commun. Dennis a toujours traité les gens avec respect et attention et il a gagné l'admiration et la reconnaissance de tous.


Robert WadeWade, Bob (2003)

L’histoire s’est écrite en janvier 2001, lorsque Bob Wade est devenu le premier maire de la nouvelle ville de Hamilton, créée par la fusion de six municipalités qui formaient l’ancienne région de Hamilton-­Wentworth. Cette distinction couronne une vie consacrée au service à la collectivité et une carrière dans le secteur privé. Bob a œuvré au sein de nombreuses organisations professionnelles et bénévoles au fil des années. Le maire Wade a été membre du Central Region Smart Growth Panel, du conseil d’administration de GO Transit et du caucus des maires des grandes villes de l’Ontario et du Caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités. Bob a siégé au conseil d’administration de l’ACTU et de l’Association des transports du Canada, et est président sortant de l’Ontario Association of the Appraisal Institute of Canada et de l’Institut canadien des évaluateurs.


Michel WilsonWilson, Michel (2003)

Depuis qu’il a commencé sa carrière dans le domaine du transport adapté, à titre de directeur général du Service de transport adapté du Québec Métro au début des années 1980, Michel Wilson s’est vu confier le mandat de multiplier et de développer les services de transport adapté afin de répondre aux besoins grandissants de la population de la région de Québec. Michel a pris part à la mise au point de nombreuses innovations de l’industrie, a siégé au comité organisateur du Colloque sur le transport adapté de l’ACTU, depuis les débuts, et a dirigé le comité de l’ATUQ sur le transport adapté pendant de nombreuses années. Il a agi comme ambassadeur international du transport adapté en présentant des allocutions au cours de diverses conférences internationales. Tout au long de sa carrière, Michel s’est consacré entièrement et avec conviction à sa cause, et a été un grand motivateur et leader dans le domaine du transport adapté.


Goodwin, Sherman (2002)

Sherman Goodwin a défendu toute sa vie le rôle du transport collectif au sein des petites collectivités. Il a entamé sa carrière à Moose Jaw (Saskatchewan) en dirigeant le réseau de transport en commun de la ville. En 1988, il s'est déménagé en Ontario pour prendre la direction du réseau de transport collectif de Cornwall, où il a défendu l’intégrité du réseau contre nombreuses tentatives de réduction de la taille et de l’importance du réseau. Sherman a été membre actif de l’ACTU et de l’OUTA, et a quitté Cornwall Transit en 2002 pour prendre sa retraite.


Photo of Alan LittleLittle, Alan (2002)

Pendant toute sa carrière, Alan Little a travaillé à augmenter l’accessibilité au transport collectif. Il a siégé à des comités qui ont permis d’établir diverses normes de la CSA et est responsable de l’application de plusieurs concepts d’autobus novateurs pour l’industrie nord-américaine du transport en commun. Alan a présidé des comités de conception à l’ACTU et à BC Transit. Il est un grand défenseur du service à la clientèle et un leader de la conception et de l’ingénierie au sein de l’industrie du transport collectif.

 


Photo of Bob LadoucierLadoucier, Robert (Bob) (2001)

Robert (Bob) Ladoucier a été embauché à titre de directeur de la Belleville Transit Commission après avoir passé 17 années chez CN Rail, où il a occupé de nombreux postes. Bob a géré le réseau de transport de Belleville pendant plus de 20 ans, période au cours de laquelle il a été membre actif de l’ACTU et président de l’Ontario Urban Transit Association. Après son départ à la retraite, le terminus de transport en commun de Belleville a été nommé en son honneur. Bob a passé de nombreuses années au musée de l’ARC pour se consacrer à la restauration du bombardier Halifax et est décédé en janvier 2014, à l’âge de 73 ans.


Dubé, Arnold (1998)

Arnold Dubé a été cadre supérieur à la Toronto Transit Commission pendant les années 1980 et 1990. Après une carrière échelonnée sur 25 ans à la ville d’Edmonton, où il a travaillé pour le maintien de l’ordre, le développement urbain, la planification, les parcs et les loisirs, et le transport, Arnold s’est joint à la TTC en 1983, en qualité de directeur général de l’administration. Il est devenu secrétaire général en 1988 et a exercé cette fonction jusqu’à son départ à la retraite en 1996. Arnold a géré l’administration de la TTC à une époque d’expansion, tout en représentant la commission auprès de l’industrie. Il a mené des activités pour l’ACTU, siégeant au conseil d’administration et agissant comme président en 1994-1995. De plus, Arnold a mené des activités d’envergure internationale avec l’UITP et l’APTA.


Photo of John EmpringhamEmpringham, John (1998)

John R. Empringham est né en 1892 à Scarborough (Ontario). Il a fait ses études dans les écoles de l'est de Toronto. Son éducation liée au transport est arrivée tôt dans sa vie, dès 1911 en fait, année où il s’est joint à la fameuse entreprise Mackenzie-Mann. M. Empringham a eu des promotions au fil des ans, passant à la Niagara, St. Catharines and Toronto Railway en 1919, et occupant le poste de surintendant à partir de 1950. M. Empringham a été membre actif du prédécesseur de l'ACTU, en qualité de président du comité des opérations de 1945 à 1947, puis de président, de 1950 à 1951.


Photo of Bob EvansEvans, Robert (Bob) (1998)

Bob Evans a connu une carrière impressionnante et fructueuse dans le domaine du transport en commun, échelonnée sur de nombreuses années. Il a débuté en tant que chauffeur sur une petite ligne d’autobus de banlieue de la région de Toronto dans les années 1950. Au cours de sa carrière, Bob a doté des postes de direction à GO Transit et au sein d’autres réseaux de transport collectif du Sud de l’Ontario, à Welland, Cambridge, Oakville et St. Catharines. Sa carrière a pris fin pendant son mandat de surintendant général du transport adapté de la Toronto Transit Commission. Bob est mieux connu comme un pionnier du développement du transport collectif accessible au Canada. Bien que le transport accessible soit éventuellement devenu un fait dans les centres urbains canadiens, Bob, grâce à ses activités bénévoles au sein de l’ACTU et de l’Association canadienne de normalisation, a joué un rôle majeur dans ce domaine. Sa conviction que les personnes handicapées pourraient mieux contribuer à la société si leurs besoins en matière de transport étaient comblés a été la force motrice qui lui a permis, avec constance et détermination, de convaincre les autres de partager son opinion. Grâce à son engagement inébranlable, Bob a contribué de façon remarquable à la mise en place des services de transport collectif accessible non seulement à Toronto, mais à l’échelle du Canada.


Leo BeaulieuBeaulieu, Léo (1997)

Léo Beaulieu a été président et directeur général de la Commission de transport de la Ville de Laval pendant dix ans, de 1971 à 1981, puis président de l’ACTU en 1979­-1980.

 

 

 


Peter BigwoodBigwood, Peter (1997)

Peter Bigwood a énormément contribué à l’évolution de la conception des autobus servant au transport en commun en Amérique du Nord, des années 1970 aux années 1990. Né en Belgique et élevé au R.­U., Peter a servi dans la Marine royale pendant la Deuxième Guerre mondiale. Par la suite, il a travaillé à la conception des voitures ferroviaires en Bretagne et en Belgique. Peter s’est joint à Ontario Bus Industries en 1977 et est devenu vice-président de l’ingénierie au sein de l’entreprise et de sa filiale américaine. Il a permis d’appliquer des idées européennes aux conceptions des autobus nord­américains et a participé de près à la création de nombreuses conceptions d’autobus influentes, dont celles du mini autobus Orion II à plancher bas, de l’autobus pleine grandeur Orion V et de l’autobus Orion VI à plancher bas, complètement nouveau.


Hainault, Robert (1997)

Robert Hainault a travaillé dans le domaine du transport collectif pendant plus de 34 ans. Né à Montréal, il a servi avec distinction outre-mer dans l’Armée canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale, et s’est joint à la Montreal Tramways Company en 1947. En 1955, il est devenu un des trois commissaires de la Commission de transport de Montréal et a exercé cette fonction jusqu’à son départ à la retraite en 1981. Il a permis de guider l’organisme au fur et à mesure qu’il passait d’un opérateur de tramways et d’autobus à une agence de transport collectif multimodal moderne menant des opérations d’autobus, de métro et de trains de banlieue. Robert a été président de l’ACTU en 1974­-1975.


Black silhouette of a male profileMiller, EV (Don) (1997)

E. V. (Don) Miller possède de longs antécédents professionnels dans l’industrie du transport collectif, dont une expérience acquise à Saskatoon Transit, à Shell Canada, à la ville de Calgary et à la ville d’Edmonton. Après avoir travaillé à Calgary Transit, où il était chargé des grands projets d’immobilisations, Don est devenu directeur du réseau de transport à Edmonton en 1977, peu de temps avant l’ouverture de la première ligne de train léger d’Edmonton. Don participait énormément aux activités de l’ACTU, dont il a été président en 1981­-1982.


Ferguson, Robert (Bob) (1996)

Robert (Bob) Ferguson a mené une très longue carrière à Winnipeg Transit, soit 42 ans. Bob a commencé à la section des horaires, groupe qu’il a éventuellement dirigé pendant un grand nombre d’années. Plus tard dans sa carrière, il est passé au département des opérations, au sein duquel il était directeur de l'exploitation.

 

 


Antoine Grégoire Grégoire, Antoine (1996)

Antoine Grégoire a commencé sa carrière dans le domaine du transport en commun en juillet 1980, lorsqu’il a été nommé directeur général du réseau de transport de la région de l’Outaouais (CTCRO). Il est immédiatement devenu un leader au sein de l’industrie, agissant à titre de président de l’ACTU en 1987­1988, à titre de fondateur et président de l’ATUQ de la fin de 1983 jusqu’en 1986, et à titre de membre de nombreux comités et groupes de travail de l’ACTU. Et comme s’il ne suffisait pas de gérer un grand réseau de transport et de participer aux activités des associations de l’industrie, Antoine a, au fil des années, fait partie de nombreux autres groupes et mené de nombreuses activités, notamment en exerçant la fonction de président de la chambre de commerce de Hull, de président du Conseil économique de l’Outaouais, de président du comité organisateur des Jeux du Québec dans la région de l’Outaouais et de membre de la commission Robidas, qui était chargée d’établir les frontières politiques dans la région de l’Outaouais. Énergique, innovateur et plein d’esprit, Antoine a guidé la CTCRO, à Hull, afin qu’elle devienne un des réseaux de transport les plus perfectionnés au Canada, sur le plan technologique. En 2016, afin de souligner le 45e anniversaire du réseau et le sixième anniversaire du décès d’Antoine, on a nommé le principal garage et le centre administratif de la STO en l’honneur d’Antoine.


Photo of G. MassonMasson, Gérard. (1996)

Gérard Masson a entamé sa carrière au sein de la famille Bisson, qui possédait les services d’autobus privés à Hull (Québec) avant la formation de la CTCRO. Par la suite, il a été directeur de l’entretien à la CTCRO, où il a collaboré avec les directeurs généraux Antoine Grégoire et Georges Gratton. Gérard est le fondateur du comité de l’entretien de l’ATUQ et un véritable pionnier du transport collectif. Il a pris sa retraite en juin 1995 après avoir mené une carrière échelonnée sur plus de 49 ans et est décédé en 2006. L’entretien des autobus demeure une activité familiale, puisque le petit-fils de Gérard travaille toujours au service de l’entretien de la STO.


Percy ToddTodd, Percy (1996)

Né à Ottawa, P. A. S. (Stan) Todd a fait ses études à Bedford, en Angleterre, et au Collège militaire royal de Kingston. À la fin de ses études, il a été mis en service comme sous­lieutenant de Royal Artillery et a servi en Égypte et en Palestine pendant la Première Guerre mondiale. Il a continué de servir dans la milice et a servi à l’étranger, encore une fois, lorsque la Deuxième Guerre mondiale a éclaté, élevé au rang de lieutenant-colonel. Plus tard, Percy a été promu au rang de brigadier et a exercé la fonction de commandant de l’Artillerie royale canadienne de la 3e division de l’infanterie canadienne, où il a participé à la planification et à la préparation de l’assaut du jour J en Normandie, en 1944. Il a reçu l’Ordre du service distingué pour ses efforts. De retour à la vie civile, Percy est devenu directeur général de Hamilton Street Railway. Il a occupé le poste de président de l’ACTU de 1951 à 1952.


Photo of Len BardsleyBardsley, Len (1995)

Au sein de l’industrie du transport collectif, Len Bardsley était connu sous le nom de « père de la voiture de métro moderne » en raison de son expertise en conception, qui lui a permis de créer les premières voitures de métro rouges de la Toronto Transit Commission dans les années 1950, puis les modèles en aluminium subséquents des années 1960. M. Bardsley est arrivé à la TTC en 1946 en tant qu’ingénieur débutant après avoir obtenu des diplômes de l’Université St. Francis Xavier et de l’Université McGill, et après avoir servi outre-mer, en qualité de capitaine, au sein du Corps du Génie électrique et mécanique royal canadien. En 1961, il a été nommé surintendant, puis directeur de l’équipement. En 1973, M. Bardsley a été affecté à la Urban Transportation Development Corporation (UTDC) à titre de directeur des produits de tramway moderne. C’est là qu’il a continué de travailler à titre de conseiller, après son départ à la retraite en 1981.


Photo of Hector ChaputChaput, Hector (1995)

S’étant joint à la Commission des transports d’Ottawa en qualité d’ingénieur électrique en 1949, Hector Chaput a été promu au poste de directeur général en 1976, qu’il a doté jusqu’à son départ à la retraite d’OC Transpo, cinq ans plus tard. Après son départ d’OC Transpo, M. Chaput s’est joint à l'entreprise Delcan à titre de conseiller spécial pour l’entretien de l’équipement, ce qui lui a permis de parcourir le monde. Son leadership et sa compétence dans le domaine de l’entretien lui ont valu l’intronisation au temple de la renommée de l’American Public Transit Association, en 1984. En outre, Hector Chaput a été très actif au sein de l’ACTU, dont il a été président en 1978-1979. Il est décédé en 1985.


Photo of Wilfred DuncanDuncan, Wilfred (1995)

Wilfred E. P. Duncan est né et a fait ses études en Écosse, obtenant un diplôme en génie de l’Université de Glasgow. Sa carrière à la Toronto Transit Commission a débuté en 1921, lorsqu’il a doté le poste d’ingénieur adjoint des structures. En 1952, il est devenu directeur général et était responsable de la conception et de la construction de la ligne de métro Bloor-Danforth. M. Duncan a exercé la fonction de président de l’ACTU de 1957 à 1958 et a été le premier président canadien de l’American Transit Association. Il a servi en tant que major dans l’Armée canadienne et au sein des Royal Engineers en France pendant la Première Guerre mondiale. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il a œuvré au sein du Corps-école d'officiers canadiens. M. Duncan a quitté la TTC pour prendre sa retraite en 1961 et nous a quittés en 1977, à l’âge de 85 ans.


Photo of Lucien L'AllierL'Allier, Lucien (1995)

Lucien L'Allier était un ingénieur canadien plus connu pour avoir construit le métro de Montréal. En 1935, il a participé à un projet échelonné sur trois ans, dans le cadre duquel il mettait au point les réseaux téléphoniques de Bell Canada, puis a travaillé à la Société Radio-Canada, en qualité d’ingénieur régional. En 1946, il s’est joint au personnel de la ville de Montréal et est devenu le directeur de l’ingénierie de la ville en 1954. Il a supervisé un projet de construction employant 5 000 ouvriers. L’Université McGill lui a remis un doctorat honorifique en 1964 et la même année, Lucien a été nommé président de la Montreal Transit Commission, poste qu’il a doté jusqu’à son départ à la retraite en 1974. Après sa mort en 1978, une station de métro a été renommée en son honneur et la rue de l’Aqueduc, au nord de la rue Saint-Jacques, est devenue la rue Lucien­L'Allier en 1979. En 2001, la station de train de banlieue de l’AMT adjacente à la station de métro a également été renommée en son honneur. Lucien a été président de l’ACTU en 1969-1970.


Lawrence, Llew (1995)

Après avoir immigré de l’Angleterre au Canada, Llew Lawrence a accepté un poste de chauffeur d'autobus à Edmonton Transit, et a rapidement accédé aux niveaux plus élevés, passant d’inspecteur à répartiteur, puis à surintendant du garage. Membre actif du comité administratif de l’ACTU en 1978, Llew Lawrence a également été directeur de l’exploitation à Edmonton Transit. De 1970 à 1980, il a été directeur du marketing et du développement à la ville d’Edmonton, intégrant le concept de point focal de correspondance afin de transférer les passagers des circuits suburbains à faible densité vers les lignes de trolleybus à grande capacité. De plus, Llew est en grande partie responsable d’avoir engagé le public dans le processus de planification du transport en commun dans cette ville et a consacré plusieurs années à enseigner pour le compte des services de formation de l’ACTU. Le concept de marketing du transport collectif, le rôle de « défenseur des intérêts du client » qu’il a créé pour le transport en commun et les mesures qu’il a prises pour faire participer les citoyens se manifestent encore aujourd’hui dans la façon dont Edmonton Transit mène ses activités.


Photo of D.I. MacDonaldMacDonald, D.I. (1995)

Né à Winnipeg, Donald I. MacDonald a étudié à l’Université du Manitoba et à l’Université de Toronto. À la suite d’une période où il agissait comme étudiant menant des recherches, il s’est joint à la Winnipeg Electric Company, où il a initialement travaillé comme commis, puis est éventuellement devenu directeur de la division de la voirie et du transport en commun de la Metropolitan Corporation of Greater Winnipeg, poste qu’il a occupé pendant huit ans. M. MacDonald a éventuellement été promu au poste de commissaire en chef de la ville de Winnipeg. Il a siégé au conseil d’administration de l’American Public Transit Association et a occupé le poste de président de l’ACTU en 1961-1962. Il a été membre du comité de planification organisationnelle du premier congrès canadien sur le transport urbain tenu à Toronto en 1969. M. MacDonald était également membre actif de la Community Planning Association of Manitoba et de la chambre de commerce de Winnipeg, qu’il a servi en qualité de président.


Photo of Al RossRoss, Al (1995)

Né en Saskatchewan, J. Allen Ross a fait ses études à l’Université de l’Alberta, à Edmonton, et a entamé sa carrière au sein d’une compagnie pétrolière, en qualité d’ingénieur de chantier. En 1961, M. Ross est arrivé à Edmonton Transit en tant qu’ingénieur de la planification affecté à la création des lignes express, aux études préliminaires et à la conception du SLR, et aux services d’autobus scolaires et spéciaux. En 1970, il s’est vu offrir le travail de directeur de l’exploitation et en 1974, il a quitté pour devenir directeur de Saskatoon Transit. À l’ACTU, Al Ross a été président du comité des opérations de 1977 à 1979, puis président de l’Association en 1983­-1984.


Photo of Gord ArblasterArblaster, Gord (1994)

Gord Arblaster s’est joint à London Transit en 1960 à titre de trésorier; il a été nommé directeur général adjoint en 1969 et directeur général en 1971. Gord a pris sa retraite en 1991, fort d’une expérience de 31 ans dans l’industrie et de 20 ans à titre de directeur général. Au cours de ses 31 années de service, Gord a été très actif comme membre du comité exécutif et du conseil d’administration de l’ACTU, ainsi qu’à l’Ontario Urban Transit Association. Gord a été président de l’ACTU en 1975-1976.


Photo of Lloyd BerneyBerney, Lloyd G (1994)

Lloyd G. Berney est né en 1924 et a été élevé à Caledon East (Ontario). Après son service dans l’ARC et le CBRC pendant la Deuxième Guerre mondiale, il a étudié à l’Université de Toronto, où il a obtenu son diplôme en 1949. Il s’est ensuite joint à la Toronto Transit Commission et, pendant les 40 années qui ont suivi, a occupé plusieurs postes de cadre, dont celui de directeur général de l'exploitation pendant les huit dernières années. Au cours de sa carrière, Lloyd a été actif auprès des associations et, pour cette raison, a été intronisé au temple de la renommée de l’American Public Transit Association, de l’ACTU et de l’Ontario Motor Coach Association. Il a d’ailleurs été président de l’ACTU en 1982­-1983. Pendant plusieurs années, Lloyd a agi à titre de représentant canadien à la Commission internationale des métros légers de l'UITP et est le président fondateur de la Fondation canadienne du patrimoine du transport urbain. Lloyd Berney est décédé en janvier 2007.


Photo of Jacques BouvretteBouvrette, Jean-Jacques (1994)

Jean­-Jacques Bouvrette a vu le jour en 1924 et a commencé son service à la Commission de transport de Montréal en 1961, à titre de directeur des budgets. Il a par la suite été promu au poste d’adjoint de direction en 1964 et a rempli des responsabilités additionnelles en 1967, en devenant trésorier, avant de devenir directeur général de l'exploitation en 1981. M. Bouvrette a participé activement aux activités de l’ACTU, siégeant à divers comités et à titre de vice-président exécutif et président de l’Association en 1985-1986. Jean-­Jacques a pris sa retraite en 1987.


Photo of Ted BrownBrown, Ted (1994)

Le brigadier-­général H. E. Brown a mené une carrière de militaire canadien remarquable et a été directeur général et secrétaire de l’ACTU de 1966 à 1977. Il est l’auteur du premier « Répertoire statistique du transport urbain », le précurseur de l’actuel « Répertoire statistique du transport en commun au Canada ». M. Brown a formé et dirigé des officiers et des hommes tant en temps de paix que de guerre, et a commandé une brigade d’environ 5 000 hommes en 1958-­1959. Il a également commandé un régiment d’artillerie d’environ 850 hommes en Italie et dans le Nord-­Ouest de l’Europe pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il a occupé un certain nombre de postes, dont ceux de conseiller militaire principal au sein de la délégation canadienne au Vietnam et d’une autre délégation canadienne auprès de la Commission internationale pour la surveillance et le contrôle au Viêt-Nam, de 1964 à 1965. Né à Brandon (Manitoba), M. Brown a fréquenté le Collège d'état-major de l'armée canadienne à Kingston, ainsi que l’Université d’Ottawa et l’Université de Toronto. M. Brown a pris sa retraite en 1978 et a rédigé un livre commémoratif publié par University of Toronto Press, en l’honneur des 557 anciens étudiants de l’Université de Toronto qui ont trouvé la mort pendant la Deuxième Guerre mondiale.


Photo of Roy ChurchChurch, Roy (1994)

Né à Winnipeg, Roy a fréquenté des écoles à Winnipeg, St James et Norwood. Il a servi au sein de la Marine royale canadienne dans l’Atlantique et pendant les opérations en Normandie, de 1943 à 1945. Après sa libération, il a fait des études à l’Université du Manitoba et s’est joint au service de la confection des horaires de la Winnipeg Electric Company en 1947, où il a occupé divers postes avant d’être nommé régulateur adjoint des horaires en novembre 1955, par la Greater Winnipeg Transit Commission qui, deux ans auparavant, avait pris en charge l’exploitation du réseau de transport . Nommé régulateur des horaires en février 1959, Roy a doté ce poste jusqu’à sa promotion au poste de directeur des opérations. Il a été élu président de l’ACTU en 1971-­1972, après avoir exécuté deux mandats de trésorier, puis de vice-­président.


Photo of Frank CookeCooke, Frank (1994)

Résident de la région de Hamilton toute sa vie, Frank a fait son arrivée dans l’industrie du transport en commun en 1946, lorsqu’il s’est joint à la Hamilton Street Railway Company. Il a débuté en tant que caissier et a été promu acheteur et directeur des magasins en 1948. Sept ans plus tard, il a rempli les mêmes responsabilités à Canada Coach Lines, au moment de la fusion de la haute direction des deux sociétés. Frank a été nommé surintendant de l’exploitation des deux lignes en 1957 et directeur général adjoint des deux sociétés en 1960. Il a été promu au poste de directeur général plus tard dans sa carrière et a été président de l’ACTU en 1970­-1971. 


Photo of RA HarveyHarvey, R.A (1994)

Né à Londres, en Angleterre, Allen Harvey est un ancien de la Queens University, à Birmingham, où il a obtenu un diplôme de génie mécanique. Avant la Deuxième Guerre mondiale, M. Harvey était à l’emploi d’Associated Equipment Co, en qualité d’ingénieur en chef. Pendant la guerre, il a servi dans l’Armée britannique en France, en Irlande du Nord, en Angleterre, en Inde et au Myanmar. En 1946, il s’est rendu à Athènes, en Grèce, pour œuvrer à la compagnie d’électricité Athens-Piraeus afin de remettre en état le parc des autobus endommagé par la guerre et de former le personnel de la compagnie. En 1948, M. Harvey a quitté l’Angleterre et s’est établi à Fort William (Ontario), où il travailla à la conception et à l’installation du premier autobus au diésel canadien, à Canadian Car & Foundry Co. En 1949, il quitta l’Ontario pour Montréal et se joignit à Provincial Transport Company, où il fut promu au poste de vice-président quatre ans plus tard. Par la suite, il se rendit à Windsor (Ontario) pour se joindre à SW&A Railway Company, où il devint directeur de l’exploitation en 1974. M. Harvey a fait son arrivée à l’ACTU en 1977, occupant les postes de directeur général, de secrétaire et de président du comité d’ingénierie.


Photo of Jim KearnsKearns, James (Jim) H (1994)

James H. Kearns s’est joint au personnel de la Toronto Transit Commission en 1953 à titre de trésorier adjoint. Avant cette affectation, il travaillait à Price Waterhouse & Co, le cabinet international d’experts­comptables. M. Kearns a été nommé trésorier en 1955 et directeur général adjoint de l’exploitation en avril 1962. Il a été membre de l’OACI, directeur de la Canadian Transit Association et vice­-président du Electric Club of Toronto. Il a également participé activement aux activités de l’American Transit Association, exerçant la fonction de président de la division comptable en 1962­-1963. M. Kearns a été président de l’ACTU en 1972-1973.


Photo of Ed KingKing, Ed (1994)

H. E. (Ed) King a été président de l’ACTU en 1968­-1969, et ainsi principal porte-parole du groupe national qui, à l’époque, représentait les réseaux de transport dans 46 villes. Il a été employé de la Toronto Transit Commission à partir de 1945, après un service de six dans l’ARC, au sein de laquelle il s’est mérité la Croix de l’Aviation. Ed est devenu directeur du personnel de la TTC en 1949, puis directeur des relations industrielles.

 


Photo of D.L. MacDonaldMacDonald, D.L. (1994)

Né à Edmonton (Alberta), Donald Lyon MacDonald a entamé une carrière de 32 ans à la fonction publique de la ville après avoir terminé ses études universitaires, en 1944. M. MacDonald a servi comme réserviste volontaire dans la Marine royale canadienne de 1943 à 1946, sur un convoi navigant dans l’océan Atlantique Ouest. Il a commencé à travailler comme dessinateur lorsqu’il s’est joint au Edmonton Street Railway en 1946 et est éventuellement devenu adjoint technique du surintendant. En 1951, M. MacDonald a été promu au poste de surintendant du réseau et a participé à un certain nombre d’affectations spéciales. À Edmonton, il a été un des principaux promoteurs du développement du service SLR. D’ailleurs, pour souligner son service, les responsables de la ville ont nommé une installation d’entretien en son nom. Don MacDonald a été président de l’ACTU de 1959 à 1960.


Mawdsley, Ken (1994)

Ken Mawdsley a travaillé dans le domaine du transport en commun pendant plusieurs décennies. Ayant fait ses études à Victoria, il a servi dans la marine marchande dans les années 1940, puis a travaillé comme plombier et mécanicien automobile avant d’entrer à la BC Electric Company comme conducteur en 1952. Il a été promu rapidement, occupant de nombreux postes de cadre jusqu’en 1985, année où il est devenu président de Victoria and the Small Communities Division, fonction qui le rendait responsable de 42 réseaux de transport à l’échelle de la Colombie-Britannique. Une fois ses années de chauffeur terminées, Ken s’est occupé de formation. À titre de superviseur, il a mis sur pied le service de formation à Victoria. Directeur de division en 1979, peu de temps avant la création de la Metro Transit Operating Company (MTOC), il a traversé la période turbulente de la restructuration du transport collectif et a été promu directeur général de la MTOC en 1983. Lorsque la MTOC a fusionné avec BC Transit en 1985, événement qui a permis de créer une société d’État provinciale chargée de la planification, du financement, de l’exploitation et du marketing des réseaux de Victoria et de Vancouver, ainsi que des opérations de transport conventionnel et adapté, Ken a été promu vice­président de BC Transit et a assumé la responsabilité de tous les réseaux de transport collectif de la province, à l’exception de celui de la grande région de Vancouver. 

Ken a été vice-­président des finances à l’ACTU et membre actif du Comité exécutif et du conseil d’administration de l’Association. De plus, il a présidé l’ACTU en 1988-­1989.


Photo of Tom McKimMcKim, Tom (1994)

Tom McKim a obtenu un diplôme de l’Université Dalhousie du Nouveau-Brunswick en 1949. Après avoir servi au sein de l’ARC, il a travaillé comme directeur général adjoint de SMT (Eastern) Limited. Il a été directeur général de City Transit à Saint John, puis est devenu directeur général de la Halifax Transit Corporation. À l’ACTU, M. McKim a exercé plusieurs fonctions, dont celles de président du comité des relations de travail et du comité administratif. Il a été membre du conseil d’administration et président de l’ACTU en 1976-­1977.


Photo of Chuck MorningstarMorningstar, Chuck (1994)

C. K. (Chuck) Morningstar s’est joint à London Street Railway en 1945, à titre d’acheteur. Il a été nommé directeur adjoint en 1949 et est devenu le premier directeur général de la London Transportation Commission, lorsque la ville de London a acquis la London Street Railway Company en janvier 1951. Il demeura directeur général de la Commission jusqu’à son départ à la retraite en février 1971. Après son départ à la retraite, Chuck a été sollicité pour préparer un historique du transport en commun à London, ce qui lui a demandé deux ans de recherche et de rédaction. « From Dobbin to Diesel » a été préparé pour les dossiers de la London Street Railway Company et la société qui lui a succédé, la London Transportation Commission. Le document est constitué d’histoires tirées des journaux, de mémoires d’employés de très longue date et d’un grand nombre d’autres sources.


Photo of Don SheardownSheardown, Don (1994)

Don Sheardown a entamé sa carrière à Orenda Engines en 1952 et a travaillé au sein de cette société jusqu’à ce que le programme d’avion à réaction Avro Arrow soit annulé par le gouvernement fédéral en 1956. C’est la dernière fois que Don a travaillé pour le compte d’une autre personne. En 1959, il a acheté Sheardown Transport à son père et a continué d’acquérir diverses entreprises de transport pendant les deux décennies qui ont suivi. En 1976, il détenait et exploitait Atlantic Bus Lines, une entreprise comptant 200 autobus scolaires à Markham (Ontario) qui a été un des premiers sous-traitants du service de transport adapté de la Ville de Toronto. En 1979, il a acquis les actifs d’Ontario Bus & Truck de la succession de son feu fondateur, Arnold Wollschlaeger. Même si Don s’intéressait initialement à l’expertise associée à la réparation d’autobus et de camions, il était intrigué par la fabrication des autobus. Il nomma la nouvelle division Ontario Bus Industries et se mit à fabriquer des autobus. Pendant les quatorze années suivantes, Don et l’énorme équipe qu’il avait formée à OBI n’ont cessé de repousser les frontières des possibilités en matière de nouveaux concepts d’autobus. L’entreprise a fabriqué le premier autobus grande capacité à plancher bas en 1983, conçu et mis à l’essai la technologie hybride en 1984, et lancé les véhicules à au gaz naturel en 1985. Don exportait des autobus fabriqués à Mississauga en Suède, au Danemark et aux États-Unis, et OBI devint le plus important fabricant d’autobus en Amérique du Nord, passant de 45 employés en 1970 à 1 200 au début des années 1990. Don a énormément contribué à sa collectivité et son industrie; il a grandement soutenu l’ACTU et a reçu le plus grand honneur qu’un Canadien puisse recevoir, lorsque l’aréna de hockey de Bolton (Ontario), sa ville natale, a reçu son nom.


Photo of MT BancroftBancroft, MT

M. T. Bancroft a travaillé à Quebec Railway, Light, and Power Company, l’exploitant de tramways et d’autobus de Québec, et a été promu au poste de vice-président et contrôleur. Il a été très actif au sein de la Canadian Transit Association, occupant le poste de président en 1954­-1955.

 

 

 

 


Black silhouette of a male profileBrady, GR

George R. Brady s’est joint au personnel de la Ottawa Electric Railway Company en 1928 comme garçon de bureau. En 1959, il avait été nommé directeur général et c’est à ce titre qu’il a vu la Ottawa Transportation Commission devenir la Commission de transport régionale d'Ottawa-Carleton (aujourd’hui OC Transpo). George a guidé la Commission pendant la régionalisation, a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre des heures de travail souples, a supervisé la naissance de Tele Transpo, le système d’autobus à la demande d’Ottawa, a participé à la rédaction de l’entente interprovinciale qui a culminé par la mise en place du programme de tarif unique entre Ottawa et Hull, a instauré les voies d’autobus exclusives à Ottawa, a lancé le système de tarification exacte et de laissez-passer universel d’OC Transpo, et a rempli des fonctions lors de la cérémonie d’inauguration des travaux du quatrième garage de la commission. Il a suivi de très près les activités de l'ACTU, occupant le poste de président en 1964­-1965. George Brady a pris sa retraite en 1976.


Black silhouette of a male profileBurns, HF

H. F. (Harry) Burns a été directeur adjoint de la voirie et du transport à la ville de Winnipeg dans les années 1960. En cette qualité, il était responsable du transport en commun, qui était un des trois secteurs constituant ce service. En 1972, la ville de Winnipeg unifiée a été formée et Harry devint directeur. En 1980, le transport en commun est devenu un service distinct et Harry a dirigé ce groupe jusqu’à son départ à la retraite en 1982. Harry est décédé en janvier 2005.


Photo of Ed Grey-DonaldGray-Donald, Ed

Né en Chine en 1900, Ed Gray-Donald arriva dans l’Ouest du Canada à un jeune âge et se rendit en Grande-Bretagne en 1915 pour terminer ses études à Édimbourg, en Écosse. En 1926, il s’est joint à la Shawinigan Water & Power Company et a successivement occupé les postes de surintendant général adjoint et, de 1937 à 1942, de surintendant général de la Quebec Railway, Light & Power Company, laquelle exploitait le service de tramways à Québec et la ligne ferroviaire électrifiée entre Québec et Charlevoix. En 1941, il a été nommé membre du Comité exécutif de la Canadian Transit Association et a présidé l’association en 1947­-1948.


Inglis, John

J. G. (John) Inglis était ingénieur et directeur du transport en commun à la Toronto Transit Commission, et a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre d’améliorations technologiques majeures aux véhicules de transport en commun. Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur dans les années 1930, John est déménagé aux États-Unis pour travailler à Westinghouse, où il a activement participé à la conception et à la mise à l’essai du tramway du Presidents' Conference Committee (PCC). Il est arrivé à la TTC en 1936 et est passé d’ingénieur de service à directeur général de l’exploitation. Il est demeuré à la TTC de 1959 à l’année de sa retraite, soit 1968, tout juste après l’ouverture des prolongements du métro Bloor-­Danforth. John a modernisé l’exploitation et la gestion du service de la TTC en période d’expansion et de transition. Il a défendu le développement des voitures de métro de deuxième génération de la TTC, qui étaient novatrices en raison de leur longueur, soit 75 pieds, et de leur construction en aluminium léger. John a été président de la Canadian Transit Association en 1962­-1963.


Black silhouette of a male profileScharfe, Burt

Burt Scharfe est un des directeurs du secteur du transport collectif ayant connu la plus longue carrière dans l’Ouest du Canada. Il est devenu surintendant par intérim du Saskatoon Transit System en octobre 1949, deux mois après que ce nom succède à celui de Saskatoon Municipal Railway, et après que ses deux prédécesseurs furent décédés soudainement ou furent tombés gravement malades en l’espace de tout juste plus de deux ans. C’est à lui qu’incomba la tâche de terminer la conversion du réseau de transport , c.-à-d. le remplacement des tramways par des trolleybus, déjà entamé à l’époque. Il a présidé l’entreprise pendant l’exploitation du dernier tramway en 1951 et a commencé à mettre en place un long héritage de gestion efficace et de solide réputation du service. Scharfe a été président de la Canadian Transit Association en 1966-1967 et a conservé le poste de surintendant jusqu’en 1974, la même année où les derniers trolleybus ont été mis hors service.


Black silhouette of a male profileYoung, L.C.

L. C. (Currie) Young a œuvré à la Nova Scotia Light and Power Company (NSLP), qui exploitait le service de transport en commun à Halifax. M. Young a mené sa carrière dans trois grands secteurs, soit le génie électrique, le domaine militaire et le transport. Après avoir obtenu son diplôme collégial, il s’est joint à NSLP en tant qu’étudiant ingénieur et, en 1935, a été nommé surintendant général temporaire de la Demerara Electrical Company à Georgetown, en Guyane britannique. Sa carrière militaire s’est déroulée de 1940 à 1946, lorsqu’il a servi au sein du Corps des transmissions royal du Canada. De retour à la NSLP, il s’est vu confier la responsabilité de concevoir et de fabriquer un nouveau système de trolleybus afin de remplacer les tramways Birney usés. À titre d’ingénieur en transport en commun et plus tard, de surintendant, il a été président de la NSLP pendant la transition qui a débuté en 1949, et qui a été harmonieuse et efficace. Currie a été très actif à la Canadian Transit Association, occupant le poste de président en 1967­1968. Il a continué d’agir à titre de surintendant des opérations à la NSLP jusqu’à son départ à la retraite, lorsque la ville de Halifax a acquis la société, en janvier 1970.