Blogue

Concevoir la prochaine génération de pôle d’échanges de transport collectif

Metrolinx

Metrolinx modifie la façon dont les stations de train de GO sont construites en Ontario

Pour voir le chemin que nous avons parcouru, voyons où nous avons commencé.

Par le passé, la conception et le financement des stations de train étaient très différentes de ce qu’ils sont aujourd’hui. Historiquement, le Canada a construit des pôles d’échanges ferroviaires centraux qui constituaient des hommages importants et coûteux aux villes et à un pays en mouvement.

Aujourd’hui, Metrolinx a repensé cette approche. Cette dernière repose sur des concepts et des modèles de financement qui sont bien adaptés aux collectivités en croissance tout en misant sur des partenariats dynamiques.

Figurant parmi les principaux organismes de transport collectif en Amérique du Nord, et à titre d’organisme d’État provincial, Metrolinx a adopté le modèle de financement par un tiers comme moyen de développer le transport collectif, d’économiser des fonds publics et de créer des quartiers qui sont rapidement et facilement interreliés. Un carrefour doit offrir une option facile. Il doit se trouver à une courte distance de marche.

S’y rendre doit être aussi facile que de se rendre à la banque ou à la pharmacie. Il doit être une étape intégrante de votre trajet et de votre journée. En fait, tandis que nous bâtissons un système de connexions rapides dans la grande région du Golden Horseshoe, il y a un concept que nous intégrons dans tout ce que nous créons : le trajet harmonieux. Pour Metrolinx, ce trajet harmonieux concerne tous ses clients – il s’agit de les déplacer rapidement et facilement, et de simplifier le trajet complet.

La grande région du Golden Horseshoe est aux prises avec une énorme congestion routière. Un meilleur transport collectif est une des solutions clés pour résoudre ce problème. En construisant des pôles d’échanges centraux où les options de transport collectif se connectent et s’étendent à nos collectivités, nous consolidons cette harmonie. Le pôle d’échanges de Kipling – une gare Kipling nouvellement transformée, permet d’établir des liaisons avec la TTC, MiWay, GO Bus ou GO Train, toutes à partir du même endroit.

Metrolinx développe actuellement des pôles d’échanges modernes, novateurs et économiques en utilisant le concept de l’aménagement axé sur le transport en commun (AATC). Les plans signifient la création de centres de mouvement et de communauté, mais dans une perspective économique différente et selon une vision plus générale de la façon dont ces pôles d’échanges seront utilisés demain.

Des versions de l’AATC sont utilisées dans les régions urbaines densément peuplées du monde entier. Tous souhaitent que les pôles d’échanges permettent aux gens de se déplacer rapidement. Pour les contribuables, l’AATC est un choix logique sur le plan financier et offre un avantage aux promoteurs privés qui souhaitent développer des quartiers en y mettant en œuvre leurs projets.

Dans le contexte de l’AATC, le secteur privé construit et paye de nouvelles stations de GO Transit, comme à Mimico, dans le sud-ouest de Toronto, afin de réduire les coûts assumés par les contribuables.

Ces projets sont intéressants pour les promoteurs privés. Ils offrent la possibilité de concevoir des collectivités à usage mixte au-dessus et autour des stations. La station devient un argument de vente lorsqu’ils louent des espaces ou vendent des condos dont la valeur peut augmenter dans le cadre des projets. Le fait de permettre aux promoteurs de construire au-dessus des stations en échange de la construction de nouvelles installations contribuera à créer des collectivités à usage mixte autour des gares.

Un arrêt sur la ligne Lakeshore West, la nouvelle station GO Mimico d’Etobicoke, sera construite par VANDYK Group of Companies, un promoteur qui possède le terrain situé au nord de la station existante. Une fois l’entente conclue, le promoteur construira et paiera la nouvelle station, le stationnement couvert et les sentiers cyclables et piétonniers, tandis que Metrolinx apportera d’autres améliorations pour les clients. Le transport public a tellement changé au cours du dernier siècle. Au pays, peut-être que cela n’est nulle part ailleurs aussi apparent que dans la grande région du Golden Horseshoe. À la base, il ne s’agit pas seulement de la création d’un grand nombre de centres névralgiques de transport collectif communautaire, mais aussi de cette nouvelle façon axée sur le marché qui permet d’assumer le coût de ces projets – particulièrement ceux qui comprennent des pôles d’échanges essentiels.

Il ne s’agit pas seulement de l’arrivée. Il s’agit de personnes qui travaillent ou habitent à proximité et qui sont en mesure de se rendre à une pharmacie dans la section d’une nouvelle station, après s’être rendues à une banque qui se trouve également rattachée à la station. L’approche axée sur le marché de l’AATC appliquée pour construire l’infrastructure de transport collectif s’inscrit dans le Plan de transport régional 2041 de Metrolinx en matière d’aménagement du territoire, et le modèle de financement est perçu comme un moyen d’optimiser l’investissement dans le transport collectif.

L’approche améliore également l’expérience client de GO grâce au développement dense, intégré et à usage mixte présent dans les stations. Toutefois, les projets doivent quand même respecter le processus de points de contrôle de Metrolinx et faire l’objet d’analyses de rentabilisation adéquates, qui constituent un ensemble complet de données probantes et d’analyses qui justifie pourquoi un investissement doit être effectué.

Ce modèle fondé sur l’AATC signifie également plus d’emplois et de possibilités dans les quartiers de la grande région du Golden Horseshoe.

Nous avons fait beaucoup de chemin dans le domaine du transport collectif au cours du dernier siècle. Et ceux qui ont construit les stations dans le passé nous ont conduits là où nous sommes aujourd’hui. Mais il est temps d’utiliser un nouveau modèle – homogène celui­là – qui est avantageux sur le plan financier et social.

Ajouter un commentaire