Le transport collectif continue de déplacer les Canadiens

Soutien financier continu

La pandémie a causé de très fortes baisses d’achalandage. Et comme les tarifs de transport collectif couvraient plus de la moitié des coûts d’exploitation, les réseaux de transport collectif ont subi d’importantes baisses de revenus. Pour chaque baisse de 10 % de l’achalandage, les réseaux de transport collectif perdent 470 millions de dollars de revenus. L’achalandage est en baisse d’environ 70 % par rapport aux niveaux prévalant avant la COVID. L’an dernier, les gouvernements fédéral et provinciaux ont versé un montant sans précédent de 4,6 milliards de dollars pour maintenir le transport collectif opérationnel. Mais ces fonds arrivent à expiration.

Pour éviter les interruptions de service abruptes, l’Association canadienne du transport urbain demande à chaque parti de maintenir le soutien financier. Les personnes qui habitent trop loin du travail ou de l’école pour marcher ou faire du vélo, mais dont le revenu est trop faible pour utiliser une voiture, méritent d’avoir accès à un emploi ou à des études. De nombreux aînés et personnes handicapées comptent aussi sur le transport collectif pour mener des activités essentielles.

Si le service est réduit, les temps d’attente augmenteront. Ainsi, un plus grand nombre d’usagers se détourneront du transport collectif, ce qui donnera lieu à d’autres baisses de revenus. Cela intensifiera également la circulation, car nous savons, à la lumière des données de 2020, qu’environ 75 % des personnes qui ont délaissé le transport collectif, mais qui se sont tout de même déplacées pour se rendre au travail ont utilisé la voiture.

Bus

Soutien financier continu

Le transport collectif doit bénéficier d’un soutien financier continu pour maintenir les niveaux de service élevés et éviter l’intensification de la circulation.

Pourquoi le transport collectif a besoin d’un soutien opérationnel prolongé

Les réseaux de transport collectif ont besoin du soutien opérationnel continu de tous les ordres de gouvernement pour faire face à la baisse la plus importante et la plus soutenue de l’achalandage jamais enregistrée. Consultez notre nouvel exposé analytique sur la nécessité d’un soutien continu à l’exploitation des transports collectifs pour empêcher une reprise inéquitable et reposant sur les voitures suite à la pandémie de COVID-19.

Lisez l’exposé analytique ici

82 % pensent que le soutien des gouvernements au transport collectif devrait se poursuivre